Aero-concept Forum

Version complète : Achat d'AeroNav
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour,
Je souhaiterais faire l'acquisition de ce logiciel
Problème n°1 je n'ai pas de compte google mais je peux encore me débrouiller.
Problème n°2 il m'est demandé d'associer ce compte à un appareil, sachant que je prévois de l'installer sur un appareil ne m'appartenant pas, je ne vais pas associer un compte qui ne m'appartient pas à un appareil qui appartient à un troisième.
Comment acheter simplement ce logiciel sans formalités inquisitrices?
Merci
Bonjour,

En règle générale, la tablette appartient à celui qui achète et/ou utilise le logiciel.
Donc le problème de compte google ne se pose pas.

Si je comprends bien, vous souhaitez installer (et utiliser) le logiciel sur la tablette d'un autre utilisateur.
Comme les logiciels sur une tablette sont associés au compte de la tablette, vous devrez utiliser le compte du propriétaire pour installer AeroNav.
(2019-07-12, 12:47:00)AeroConcept a écrit : [ -> ]Bonjour,

En règle générale, la tablette appartient à celui qui achète et/ou utilise le logiciel.
Donc le problème de compte google ne se pose pas.

Si je comprends bien, vous souhaitez installer (et utiliser) le logiciel sur la tablette d'un autre utilisateur.
Comme les logiciels sur une tablette sont associés au compte de la tablette, vous devrez utiliser le compte du propriétaire pour installer AeroNav.

Bonjour,
Avoir un compte google n'est une obligation, le propriétaire n'en a pas. et ne souhaite pas que sa tablette soit déclarée à qui que ce soit, ce qui est respectable et ne constitue pas un cas unique
(2019-07-12, 13:20:30)Martin1 a écrit : [ -> ]
(2019-07-12, 12:47:00)AeroConcept a écrit : [ -> ]Bonjour,

En règle générale, la tablette appartient à celui qui achète et/ou utilise le logiciel.
Donc le problème de compte google ne se pose pas.

Si je comprends bien, vous souhaitez installer (et utiliser) le logiciel sur la tablette d'un autre utilisateur.
Comme les logiciels sur une tablette sont associés au compte de la tablette, vous devrez utiliser le compte du propriétaire pour installer AeroNav.

Bonjour,
Avoir un compte google n'est une obligation, le propriétaire n'en a pas. et ne souhaite pas que sa tablette soit déclarée à qui que ce soit, ce qui est respectable et ne constitue pas un cas unique

 Effectivement dans ce cas, comme vous l'aviez proposé dans votre message initial, il vous faudra utiliser un autre compte google afin d’accéder au Play Strore.
Bonjour,
Le problème reste entier et ressemble à une infraction au RGPD à deux reprises:
1- ouvrir un compte google qui exige des informations personnelles comme un n° de tél portable ce qui est sans rapport avec le produit vendu
2- déclarer le n° de l'appareil relève de la même indiscrétion.
L'usager est autorisé à refuser de communiquer ces données personnelles.
Nous revenons au point de départ, comment acheter le logiciel simplement en le payant, seule obligation normale d'un acheteur?
Merci
Bonjour,
Est-ce bien utile de sortir de bazooka réglementaire ? Ne peut-on pas s’interroger tout simplement sur « comment ça marche » pour trouver une solution en convivialité ?
Nos amis d’Aéronav ne sont pas une multinationale avec son cortège d’avocats pour gérer les contraintes de la RGPD. De plus, Il me semble que les contraintes sont plus le fait du Playstore et de Google que d’Aéronav.
A aller chatouiller les concepteurs de logiciels aéro français gratuits ou quasi, il ne faut pas s’étonner que certains décident de stopper leur bénévolat [Foufou, Lanasoft, Flight Assistant] à leur passion qu’ils ont la courtoisie de nous offrir. Ce serait dommage que l’hécatombe continue.
Un logiciel n’est pas une savonnette, payer et basta ne peut suffire. Il faut bien un lien entre l’acheteur et l’éditeur. Et un lien pérenne puisque, après le 1er chargement, il y a toutes les mises à jour non seulement celles liées à l’évolution du programme mais surtout celles Airac, Notam, Taf, Metar etc.
Le fait d’avoir un compte Google auquel est (sont) attaché(s) un ou plusieurs appareils permet cette liaison et d’utiliser, pour une seule contribution, à l’envie le logiciel : 1 usage courant => 1 téléphone + 1 tablette.
Si on veut cloisonner sa vie privée et son intimité, rien n’empêche de créer un compte Google strictement dédié à l’activité aéro : dans ce cas l’adresse courriel ne sert que de login pour la liaison.
Via le téléchargement de logiciels sur le Playstore, je pense pouvoir dire que nous sur-consommons le travail d’autrui parce qu’il est gratuit et, quasiment toujours ou rarement, sans dire merci ; la contrainte à subir en échange ne me parait ni excessive, ni liberticide.
Si nos amis d’Aéronav ne peuvent pas trouver la solution que vous attendez, je me permets de vous inciter à un effort de votre côté : le logiciel vaut le coup de s’investir.
Cordialement.
(2019-07-15, 10:04:31)Crabenoir a écrit : [ -> ]Bonjour,
Est-ce bien utile de sortir de bazooka réglementaire ? Ne peut-on pas s’interroger tout simplement sur « comment ça marche » pour trouver une solution en convivialité ?
Nos amis d’Aéronav ne sont pas une multinationale avec son cortège d’avocats pour gérer les contraintes de la RGPD. De plus, Il me semble que les contraintes sont plus le fait du Playstore et de Google que d’Aéronav.
A aller chatouiller les concepteurs de logiciels aéro français gratuits ou quasi, il ne faut pas s’étonner que certains décident de stopper leur bénévolat [Foufou, Lanasoft, Flight Assistant] à leur passion qu’ils ont la courtoisie de nous offrir. Ce serait dommage que l’hécatombe continue.
Un logiciel n’est pas une savonnette, payer et basta ne peut suffire. Il faut bien un lien entre l’acheteur et l’éditeur. Et un lien pérenne puisque, après le 1er chargement, il y a toutes les mises à jour non seulement celles liées à l’évolution du programme mais surtout celles Airac, Notam, Taf, Metar etc.
Le fait d’avoir un compte Google auquel est (sont) attaché(s) un ou plusieurs appareils permet cette liaison et d’utiliser, pour une seule contribution, à l’envie le logiciel : 1 usage courant => 1 téléphone + 1 tablette.
Si on veut cloisonner sa vie privée et son intimité, rien n’empêche de créer un compte Google strictement dédié à l’activité aéro : dans ce cas l’adresse courriel ne sert que de login pour la liaison.
Via le téléchargement de logiciels sur le Playstore, je pense pouvoir dire que nous sur-consommons le travail d’autrui parce qu’il est gratuit et, quasiment toujours ou rarement, sans dire merci ; la contrainte à subir en échange ne me parait ni excessive, ni liberticide.
Si nos amis d’Aéronav ne peuvent pas trouver la solution que vous attendez, je me permets de vous inciter à un effort de votre côté : le logiciel vaut le coup de s’investir.
Cordialement.


Bien dit Jean-Pierre !
(2019-07-15, 10:18:02)hcd a écrit : [ -> ]
(2019-07-15, 10:04:31)Crabenoir a écrit : [ -> ]Bonjour,
Est-ce bien utile de sortir de bazooka réglementaire ? Ne peut-on pas s’interroger tout simplement sur « comment ça marche » pour trouver une solution en convivialité ?
Nos amis d’Aéronav ne sont pas une multinationale avec son cortège d’avocats pour gérer les contraintes de la RGPD. De plus, Il me semble que les contraintes sont plus le fait du Playstore et de Google que d’Aéronav.
A aller chatouiller les concepteurs de logiciels aéro français gratuits ou quasi, il ne faut pas s’étonner que certains décident de stopper leur bénévolat [Foufou, Lanasoft, Flight Assistant] à leur passion qu’ils ont la courtoisie de nous offrir. Ce serait dommage que l’hécatombe continue.
Un logiciel n’est pas une savonnette, payer et basta ne peut suffire. Il faut bien un lien entre l’acheteur et l’éditeur. Et un lien pérenne puisque, après le 1er chargement, il y a toutes les mises à jour non seulement celles liées à l’évolution du programme mais surtout celles Airac, Notam, Taf, Metar etc.
Le fait d’avoir un compte Google auquel est (sont) attaché(s) un ou plusieurs appareils permet cette liaison et d’utiliser, pour une seule contribution, à l’envie le logiciel : 1 usage courant => 1 téléphone + 1 tablette.
Si on veut cloisonner sa vie privée et son intimité, rien n’empêche de créer un compte Google strictement dédié à l’activité aéro : dans ce cas l’adresse courriel ne sert que de login pour la liaison.
Via le téléchargement de logiciels sur le Playstore, je pense pouvoir dire que nous sur-consommons le travail d’autrui parce qu’il est gratuit et, quasiment toujours ou rarement, sans dire merci ; la contrainte à subir en échange ne me parait ni excessive, ni liberticide.
Si nos amis d’Aéronav ne peuvent pas trouver la solution que vous attendez, je me permets de vous inciter à un effort de votre côté : le logiciel vaut le coup de s’investir.
Cordialement.


Bien dit Jean-Pierre !

Bonjour,


Gloups !!!... Hé bien après ça... je vais consulter les étoiles depuis ma cabane au fond jardin et voler en radada de nuit sans GPS sans portable et sans immatriculation pour passer inaperçu. 
Entièrement d'accord avec toi J-Pierre et encore merci à l'équipe d'Aéronav pour le boulot effectué...quel régal !

ulmistrement 
monoluc